Sud-Ouest du 11 février 2019 

Prévenir le cancer du col 

INTERVIEW La détection du cancer du col de l’utérus va s’intensifier pour inciter les 40 % de femmes qui ne font jamais de frottis à se faire dépister. En même temps, la vaccination HPV des jeunes filles se précise

prévenir le cancer du col

"Frottis. Soit un prélèvement réalisé à l’aide d’une petite brosse que l’on frotte au niveau du col utérin (partie de l’utérus débouchant sur le vagin) pour recueillir des cellules qui vont être analysées au microscope. En effet, comme examen ça ne fait pas rêver les femmes. Certaines passent au travers, n’en font jamais, ou trop rarement. Pourtant, c’est le seul examen qui permet de dépister d’éventuelles lésions précancéreuses au niveau du col de l’utérus. Un geste de prévention indispensable à toutes les femmes à partir de 25 ans. 

Pour expliquer le nouveau programme national de dépistage du cancer du col de l’utérus mis en place cette année, nous avons questionné le docteur Sandrine Brugère, gynécologue à Bordeaux, de la Fédération nationale des collèges de gynécologie médicale et présidente de la commission gynécologie de l’URPS."...

2019_02_11_SO_Prévenir_le_cancer_du_col