Actu.fr du 30 janvier 2019 

Les salariés des urgences de Saint-Malo racontent leur détresse en images 

Les salariés grévistes des urgences de l'hôpital de Saint-Malo ont publié des photos en noir et blanc et des témoignages qui interpellent sur leurs conditions de travail.

les salariés des urgencesL’un des clichés réalisés par le personnel des urgences de Saint-Malo sur sa page Facebook, pour expliquer leur quotidien et celui des patients. (© page FB Les tenues blanches des urgences de St Malo) 

Les salariés grévistes des urgences de l’hôpital de Saint-Malo ont publié sur leur page Facebook une série de photos en noir et blanc accompagnées de témoignages qui interpellent sur leurs conditions de travail. 

LIRE AUSSI : La lettre d’une infirmière épuisée par son travail aux urgences 

Des témoignages frappants

Les soignants citent ainsi des phrases dites par des patients, dont voici quelques exemples. 

Augustine, 83 ans :

« Mademoiselle, ça fait six heures que j’attends. J’ai mal aux fesses, en plus je suis diabétique, et je n’ai pas mangé ! »

Madeleine, 99 ans :

« Je veux mourir, je n’ai pas dormi, je suis fatiguée. Il y avait trop de bruit, trop de lumière. » 

Juliette, 5 ans :

« Pourquoi le monsieur sort tout nu et fait pipi dans le couloir ? » 

On pourrait continuer un long moment comme ça. Ces témoignages, les urgentistes de l’hôpital de Saint-Malo les mettent en scène dans une série de clichés en noir et blanc poignants. 

Plus de 10 000 partages sur Facebook 

Depuis le lundi 14 janvier 2019, le personnel des urgences est en grève. Et ce sont eux qui se prennent en photo, avec des pancartes autour du cou où des témoignages de patients sont inscrits.

les tenues blanches 

les tenues blanches 2

On y voit des infirmières ou aides-soignants allongés à même le sol ou encore un cercueil à la place d’un patient sur un brancard. 

Des images qui percutentchoquent. Les citations affichées des patients, comme celles précédemment citées, font froid dans le dos. Et interpellent.

Devant cette situation, les grévistes ont décidé de sensibiliser les internautes à leur combat. Avec succès. La première série de photos (postée le jeudi 24 janvier) a été partagée plus de 10 000 fois sur Facebook. La seconde, publiée le samedi 26 janvier, en est à un peu plus de 2 000 partages."...

2019_01_30_Actu_fr_Les_salariés_des_urgences_de_Saint-Malo_racontent_leur_détresse_en_images