Sud-Ouest du 1er février 2019 

Épidémie de grippe : ce qu’il faut savoir

épidémie de grippeLes autorités recommandent de porter un masque lorsque vous présentez un état grippal. ILLUSTRATION THIERRY DAVID 

"La grippe est-elle particulièrement virulente ? Le vaccin est-il efficace ? Quels gestes de précaution ? Réponses avec un spécialiste de l’Institut Pasteur 

1– Où en est l’épidémie ? 

Comme toutes les régions de France métropolitaine, la Nouvelle-Aquitaine fait face à une épidémie de grippe. La semaine dernière (du 21 au 27 janvier), SOS Médecins et les services d’urgences ont ainsi enregistré "une activité en forte hausse". La grippe représentait par exemple 17,5% des interventions de SOS Médecins, un pourcentage légèrement inférieur à la moyenne nationale (18%), selon des données fournies par Santé Publique France et l’Agence régionale de santé. 

Pour autant, le pic n’est pas encore atteint selon les spécialistes. "On est en phase d’ascension, avec une grosse augmentation du nombre de détections ce qui veut dire que le virus circule de manière importante", analyse le Dr Vincent Enouf, directeur adjoint du Centre national de référence des Virus des infections respiratoires (dont la grippe) à l’Institut Pasteur. "...

épidémie de grippe 2

..."2. Quels types de virus circulent ? 

Les virus grippaux se répartissent essentiellement entre deux types : A et B, se divisant eux-mêmes en deux sous-types H3N2 et H1N1 ou lignage (B/Victoria et B/Yamagata), rappellent les autorités."...

..."3. La grippe est-elle particulièrement virulente cette année ?

"On n’est pas encore assez avancé dans l’épidémie pour faire des pronostics."...

..."Depuis le début de la surveillance au 1er novembre 2018, 38 cas graves de grippe ont été signalés en Nouvelle-Aquitaine, tous grippe A dont 5 A-H1N1, 9 H3N2 et 22 non sous-typés. Au niveau national, 422 cas graves de grippe ont été recensés, dont 92 sur la dernière semaine. L’âge moyen des cas graves est de 58 ans. La grande majorité (86%) d’entre eux présente des facteurs de risque. 

En 2017–2018, la mortalité attribuable à la grippe a été évaluée à près de 13 000 décès en France, dont 85% chez les plus de 75 ans. 

4. Quelle est l’efficacité du vaccin ? 

"Actuellement, on est en train de calculer les efficacités du vaccin", explique Vincent Enouf.  "Au niveau du virus H1N1, on devrait avoir une efficacité autour des 70%. En revanche, pour le H3N2, on n’a pas encore suffisamment de données, mais on devrait tourner au maximum à 40% d’efficacité"."...

  • ..."5. Quels sont les gestes de prévention ?

Est-il encore temps de se faire vacciner ? Il faut compter environ 15 jours entre la vaccination et le moment où l’organisme est protégé contre la grippe. "Pour les personnes à risque, vous pouvez toujours envisager de vous vacciner mais je pense que maintenant il faut mettre l’accent sur toutes les mesures barrières", expose Vincent Enouf. 

Les gestes de précaution sont immuables : se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique, éternuer dans son coude (plutôt que dans ses mains), utiliser un mouchoir à usage unique, éviter les lieux confiés avec un potentiel de malades signifcatifs, aérer votre maison et votre bureau, et porter un masque jetable lorsqu’on présente un syndrome grippal. 

Les virus d’hiver, dont celui de la grippe, se transmettent facilement par la toux, les éternuements, les postillons et la salive, par le contact direct des mains et d’objets contaminés par une personne malade mais aussi par l’air, surtout lorsqu’une personne malade occupe une pièce fermée."

2019_02_01_SO_Epidémie_de_grippe_ce_qu'il_faut_savoir