Sud-Ouest du 2 janvier 2019 

Moins de naissances mais plus de soins 

CLINIQUE Malgré une activité moins importante, le service maternité affiche un visage dynamique, tourné vers l’avenir

moins de naissances

"Hier, le service maternité de la clinique de Lesparre aura connu une journée plutôt calme. Dans cet établissement, propriété du Pavillon de la Mutualité, la dernière naissance remontait à la journée du samedi 29 décembre. Il s’agit de Lucie Vivien, une ravissante petite fille de 4,09 kg, née à 18 h 13."...

..."Plus de filles que de garçons 

L’année du service de la maternité de la clinique de Lesparre aura été marquée par une baisse des naissances en comparaison à l’activité déclarée en 2017. 

En 2018, ce sont 252 bébés qui sont venus au monde contre 295 l’année d’avant. Soit une moyenne d’une vingtaine de naissances par mois dans le service. En 2016, il y avait eu 300 naissances. Cette baisse de l’activité n’empêche pas le service et son équipe d’offrir un visage dynamique et de porter des projets. Rappelons que l’année dernière, l’établissement avait engagé une nouvelle sage-femme, coordinatrice des soins. Christine Bouffard, cadre de santé, bénéficie d’une solide expérience professionnelle, avec vingt-sept ans de métier. Elle travaillait auparavant à la maternité des Lilas, en Seine-Saint-Denis, qui réalise 1 600 accouchements par an. Avant son arrivée à la clinique de Lesparre, le service s’était équipé d’une salle nature ou pôle physiologique. 

Dans ce lieu, l’objectif pour la future maman est d’avoir la possibilité de donner naissance le plus naturellement possible. La pièce est équipée d’un grand lit, d’un tapis de sol, d’une zone médicalisée pour assurer la sécurité si besoin."...

2019_01_02_SO_Moins_de_naissances_mais_plus_de_soins