Sud-Ouest du 13 décembre 2018 

Le regroupement Bahia décrit service par service Un moratoire pour les opposants

regroupement bahiaLa phase de construction a démarré pour trouver son terme en 2022. Ici, un des deux bâtiments hospitaliers en phase d’excavation d’un parking sur deux niveaux. 700 places vont être créées. H. P. 

"Les autorités civiles et militaires révèlent, point par point, le contenu de la fusion entre l’hôpital militaire Robert-Picqué et la Fondation privée Bagatelle."...

..."1- Le contenu des services médicaux de Bahia 

Les opérateurs publics et privés du rapprochement assurent – et l’écrivent – que « les activités médicales et chirurgicales de l’hôpital d’instruction des armées Robert-Picqué et de Bagatelle sont maintenues, voire renforcées ».

Ils affirment le « maintien de toutes les activités des deux établissements et le renforcement de certains pôles d’expertise, en particulier les Urgences et les soins critiques, avec une unité de décontamination pré-hospitalière nucléaire radiologique biologique et chimique (NRBC) ; la maternité ; les filières digestive, vasculaire, urologie ; le soin aux personnes âgées ; l’hospitalisation à domicile ». 

Les autorités parlent d’un « déploiement du parcours-patient coordonné et complet » et annoncent l’embauche de 100 personnels soignants supplémentaires. 

S’ajoutent la création d’une unité spécifique de prise en charge du patient handicapé, la modernisation de l’équipement et du plateau technique (bloc opératoire, radiologie, maternité, consultations…) et le développement du secteur ambulatoire.

2- Que restera-t-il de la dimension militaire ? 

L’armée et l’Agence régionale d’hospitalisation assurent « la pérennisation de l’unité de traitement et de réhabilitation du blessé militaire, le développement de la capacité de réponse médicale en cas de situation sanitaire exceptionnelle, la prise en compte de la gestion des crises et des pathologies psychologiques des militaires ». 

La spécificité du « parcours de santé du militaire » se concrétise par la conjonction d’une unité de psychiatrie et d’une unité de traitement et de réhabilitation du blessé, auxquelles s’ajoute un service « aptitudes et expertises ». 

Un « axe académique » sera développé avec l’enseignement et recherche.

3- Bahia en effectifs et capacités d’accueil 

En 2022, Bahia disposera de 450 lits et places d’hospitalisation et 350 places d’hospitalisation à domicile (HAD). L’établissement sera en capacité d’accueillir annuellement 44 000 hospitalisations, 40 000 passages aux Urgences, 240 000 consultations externes (contre 170 000 actuellement), 15 000 interventions chirurgicales (contre 12 500 actuellement), 3 000 accouchements. Disparaîtra l’actuel héliport reporté sur le CHU. 

Les effectifs seront 1 400 salariés, dont 250 personnels de la Défense. Les médecins seront 180."...

..."Le regroupement des deux hôpitaux au sein de Bahia est toujours sous le feu d’oppositions."...

2018_12_13_SO_Le_regroupement_bahia_décrit_service_par_service_Un_moratoire_pour_les_opposants