Sud-Ouest du 6 décembre 2018 

LE VERDON-SUR-MER : 57 sapeurs-pompiers agressés en Médoc

57 SP

C’était au tour du centre de secours du Verdon, samedi, d’organiser la fête de la Sainte-Barbe, commune avec les sapeurs-pompiers de Soulac, sous les ordres du lieutenant Nicolas Braz et en présence du colonel Lendres commandant le groupement nord ouest. 

La Sainte-Barbe, au-delà des remerciements et félicitations mérités d’usage, permet de dresser le bilan de l’année en cours et de se projeter dans le futur. La tâche fut partagée entre le lieutenant Braz pour son périmètre du centre de secours de Soulac-Le Verdon, et le colonel Lendres pour le groupement et le département. 

Interventions en hausse 

Au premier décembre, les 75 sapeurs pompiers volontaires et professionnels, les renforts saisonniers et contractuels du centre ont assuré 1180 interventions dont une majorité de secours à personnes, avec une activité estivale accrue, a développé le lieutenant Braz. Propos confirmés par le colonel Lendres, qui a annoncé 9 600 interventions sur le groupement, soit une hausse de 7%, et 130 000 interventions (dont 475 départs de feux et des renforts de colonnes dans les Landes, le Lot-et-Garonne, l’Aude…) pour le département, soit 14 000 de plus qu’en 2017. 

L’officier a condamné les 57 agressions commises sur les sapeurs pompiers en Médoc en 2018, il déplore le fonctionnement hospitalier qui perturbe la rapidité des secours à personne et dénonce donc une activité opérationnelle très tendue. 

L’effort actuel porte sur la féminisation du corps, le recrutement et la formation ainsi que la fidélisation, la formation aux substances psychoactives, les conventions avec les employeurs, la sécurisation des casernes (Soulac et Vendays en 2019), le renouvellement des ambulances et du matériel roulant, l’informatisation du poste de commandement… Tout ceci alors que les finances du Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) sont insuffisantes, car fondées sur des statistiques de 2002. Donc obsolètes...