Sud-Ouest du 4 décembre 2018 

Accès aux soins : l’écart se creuse de plus en plus entre les villes et les campagnes

accès au soins l'écart se creuseDepuis 2010, la France a perdu 6,8% de ses généralistes. AFP 

Dans son rapport annuel, le Conseil national de l’Ordre des médecins s’inquiète des inégalités toujours plus grandes d’accès aux soins entre les habitants des villes et ceux des zones rurales. 

Habiter en ville ou à la campagne peut impacter votre santé, et pas forcément dans le sens qu’on imagine. Dans son atlas démographique annuel, le Conseil national de l’Ordre des médecins s’alarme de la baisse du nombre de généralistes, mais aussi de l’accroissement des inégalités territoriales en matière de soins."...

..."De moins en moins de médecins généralistes 

Mais derrière cette constance apparente, le nombre de généralistes est de nouveau en recul (-0,4%, soit 87.801), tandis que les effectifs continuent d’augmenter chez les spécialistes (+0,4%, soit 85 647) et les chirurgiens (+0,8%, soit 24 632). 

Depuis 2010, la France a perdu 6,8% de ses généralistes et, selon les projections du Cnom, elle en perdra autant d’ici 2025.

Avec 24% d’omnipraticiens âgés de plus de 60 ans et seulement 21% en dessous de 40 ans, "le renouvellement générationnel est incomplet", constate l’Ordre."...

..."Une fracture territoriale toujours plus grande 

L’atlas 2018 pointe aussi "des inégalités territoriales qui se creusent", avec des baisses de densité "plus fortes dans les départements déjà affectés" par la désertification médicale. Sans surprise, ce sont les grandes villes qui attirent aujourd’hui toujours plus de praticiens, bénéficiant en prime "l’attractivité des centres hospitalo-universitaires"."...

En orange et jaune sur la carte, les départements où le nombre de médecins à augmenté depuis l’an dernier. En bleu, les départements où il a diminué.

accès aux soins l'écart se creuse 

CREDIT PHOTO : DR – CNOM

2018_12_04_SO_Accès_aux_soins_l'écart_se_creuse_de_plus_en_plus_entre_les_villes_et_les_campagnes