Gironde Vigilante tient à remercier toutes ces femmes et ces hommes qui s'engagent et continuent à le faire malgré des contraintes réglementaires de plus en plus importantes et qui n'hésitent pas à mettre leur vie de famille entre parenthèses et à s'investir pour venir nous porter secours.

Malheureusement depuis la réorganisation des SDIS, dans certaines communes rurales, des centres de secours ont fermé définitivement leurs portes et pour d'autres, inutile de vous présenter en dehors des heures d'ouverture, personne ne vous répondra car les sapeurs-pompiers sont d'astreinte à leur domicile. Vous devrez composer le 15 ou le 18 pour une urgence médicale ou un incendie et des secours seront déclenchés, mais il faudra attendre qu'ils ralient la caserne et chaque minute compte.

Franceinfo Grand Est du 2 novembre 2018 

Une vidéo des sapeurs-pompiers des Ardennes fait sensation sur les réseaux-sociaux

une vidéo des sapeurs-pompiers

Près de 1600 pompiers exercent dans les Ardennes. L'institution aimerait en recruter plus. / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP 

Succès inespéré pour un film 100 % ardennais vu plus d'un million de fois. Son nom : "Un monde sans pompier". Le clip choc alerte sur le manque de volontaires chez les sapeurs-pompiers. 

Avec plus d'un million de vues sur Facebook, le clip fait sensation sur la toile. Tourné à Haybes et Charleville-Mézières, il a pour but de sensibiliser le grand public sur l'importance des sapeurs-pompiers à l'heure où les volontaires se font de plus en plus rares.

"Ce sont les pompiers-volontaires qui englobent presque toute la France en termes de secours. C'est pourquoi il faut faire quelque chose, c'est pour cela que cette vidéo a pour but de sensibiliser pour recruter par la suite", explique Nassim Ifourah, sapeur-pompier volontaire et réalisateur du clip.

Près de 1.600 pompiers dans les Ardennes 

Dans les Ardennes, la population semble très attachée à ses sapeurs-pompiers et à leur métier. Un uniforme, une fonction qui fascine souvent mais qui aussi manque de considération parfois. 1.590 sapeurs-pompiers exercent leur fonction dans le département. Parmi eux, une majorité de volontaires.

Pas besoin d'être grand sportif pour intégrer les sapeurs-pompiers. Jeunes et moins jeunes peuvent candidater pourvu qu'ils aient la vocation.

Se "rendre utile pour les autres" 

Donner du temps, s'intéresser aux autres et s'investir, ce sont les qualités qui ont conduit Sylvain Granjoux à devenir volontaire.

"J'ai toujours voulu rendre service, être utile et j'ai toujours été attiré par le milieu du secourisme d'abord, du sauvetage après et naturellement les pompiers quand j'ai pu me fixer à un endroit et que j'ai pu me rendre utile pour les autres", raconte celui qui fait ce métier depuis 8 ans.

C'est grâce à Sylvain et aux autres sapeurs-pompiers volontaires que chaque jour, la population se sent un peu plus en sécurité.