La grande famille des sapeurs-pompiers une nouvelle fois endeuillée. C'est en se rendant à la caserne afin de faire une intervention que ce jeune papa a perdu la vie. Nous ne pourrons jamais assez remercier toutes ces femmes et ces hommes qui s'engagent pour nous porter secours mettant eux-mêmes leur vie en danger sur les routes et lors des interventions.

Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches.

Ouest France du 1er novembre 2018

Ain. Un sapeur-pompier volontaire tué dans un accident

ain un sapeur-pompier

La D984 entre Oussiat et Neuville-sur-Ain (illustration). | GOOGLE STREET VIEW

Il se rendait à la caserne quand son véhicule a effectué une sortie de route. 

Un sapeur-pompier a trouvé la mort, jeudi 1er novembre, près de Pont-d’Ain, commune du département de l’Ain, à une vingtaine de kilomètres au sud de Bourg-en-Bresse. 

Sa voiture, une Peugeot 306, a quitté la route, entre Oussiat et Neuville-sur-Ain, tôt ce jeudi. 

Père de deux enfants 

Selon France 3, ce père de deux enfants, âgé de 37 ans, venait d’être appelé pour aller renforcer la caserne de Bourg-en-Bresse, après le départ de plusieurs pompiers pour un feu de logement. 

Les secours ne sont pas parvenus à la réanimer. 

L'émotion du ministre de l'Intérieur 

Christophe Castaner, qui venait de rendre hommage aux pompiers morts au feu et morts pour la France, lors d'un déplacement à la caserne Champerret, à Paris, a salué la mémoire du volontaire décédé dans l'Ain. 

« Mes pensées accompagnent sa famille, ses proches et l'ensemble de ses camarades du Service départemental d'incendie et de secours de l'Ain, dont je partage la douleur et la tristesse », a tweeté le ministre de l'Intérieur.