Sud-Ouest du 31 octobre 2018 

Les familles face au coût de la dépendance 

VIEILLISSEMENT Alors que la population des plus de 85 ans va doubler d’ici à 2050, être en Ehpad coûte cher : près de 2 000 euros par mois, une fois les aides déduites

vieillissement

Selon que l’on habite en Dordogne, en Charente-Maritime ou en Gironde, le coût d’un Ehpad n’est pas le même. ILLUS. X. LÉOTY/« SO »

Si l’allongement de l’espérance de vie ne cesse de poser la question du financement des retraites, ces quelques années de gagnées sur la mort projettent une lumière plus crue encore sur celle de la dépendance. Et pour cause. 

Alors qu’en 2017, 2,1 millions de personnes avaient plus de 85 ans, cette population devrait plus que doubler dans les trente prochaines années, pour atteindre les 5,4 millions d’individus en 2050. Et la tendance est la même concernant le nombre de personnes en perte d’autonomie. Celui-ci devrait passer de 1,3 à 2,6 millions en 2060. 

Devant ce choc démographique à venir, Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a lancé, le 1er octobre, une grande concertation, prélude à une réforme du financement de la dépendance en 2019. Un texte qui devra notamment répondre aux interrogations des familles, pour qui le prix à payer peut s’avérer insurmontable.

1 Une solidarité réelle mais insuffisante"... 

2 Un reste à charge toujours très élevé"... 

3 Les conjoints et les enfants moins nombreux"... 

4 De fortes disparités régionales"...

2018_10_31_SO_Les_familles_face_au_coût_de_la_dépendance

2018 10 31 entrée en Ehpad coûteuse

2018 10 31 Reste à charge Ehpad

2018 10 31 SO Vers une assurance dépendance 

2018 10 31 SO Rien n'est mis en place pour les valoriser