Une expérience plus que concluante alors pourquoi ne pas l'appliquer à d'autres secteurs ?

Sud-Ouest du 23 octobre 2018 

Arcachon : des consultations de médecins aux urgences de l’hôpital

arcachon des consultations

Les consultations ont vocation à soulager les urgences du pôle de santé d'Arcachon. ARCHIVES THIERRY DAVID 

L’expérience menée cet été est étendue à toute l’année, au centre hospitalier d’Arcachon, à La Teste-de-Buch. 

Durant les deux mois d’été, sept médecins généralistes du bassin d’Arcachon ont assuré des consultations au niveau des urgences du pôle de santé d’Arcachon, ouvertes aux heures de fermeture des cabinets médicaux de ville. Autrement dit, la nuit (20 heures à minuit), le samedi (12 heures à minuit), les dimanches et jours fériés (8 heures à minuit). 

Une sorte de SOS Médecins destiné à soulager les urgences, pour des consultations concernant des petites affections, entorse, petite plaie, piqûres, infections bénignes… 

400 consultations cet été 

Le bilan de cette expérience est très positif : 8 à 9 patients chaque soir de semaine, en juillet et août. 40 à 60 patients, le week-end. Au total, 400 consultations en juillet et autant en août.  

Selon la direction de l’hôpital, les patients ont apprécié "la prise en charge rapide", avec ce sentiment de "ne pas engorger les urgences inutilement". De fait, le délai d’attente aux urgences a été réduit d’une heure, cet été.  Les médecins généralistes, qui ont assuré ces permanences, évoquent "les bonnes conditions de prise en charge des patients", près des urgences, et les médecins urgentistes confirment "l’intérêt de cette prise en charge". 

Le nouveau directeur du centre hospitalier d’Arcachon, Julien Rossignol, et les cadres de santé ont décidé de poursuivre cette expérience et même de la pérenniser à l’année : "Des bilans réguliers seront faits avec les praticiens".