Sud-Ouest du 7 octobre 2018 

Le Giec, premier rôle sur la scène du climat 

Trente ans après sa naissance, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) est à la veille de publier un rapport sur les impacts d’un réchauffement de 1,5 °C

le giec

"Même pour les non-initiés, l’acronyme est devenu vaguement familier au fil des ans. Le Giec, c’est le truc dont on parle quand la crise climatique revient sur le tapis. Ce truc a trente ans. Le Giec, ou Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, a été porté sur les fonts baptismaux en 1988. Et après trois décennies d’une vie singulière, il s’apprête à publier un rapport très attendu sur les conséquences d’une élévation des températures de 1,5°C (par rapport à l’ère préindustrielle). 

Réunies à Incheon, en Corée du Sud, les délégations des États qui participent aux débats ont planché toute la semaine sur le texte. Il a été validé hier à la mi-journée. L’étape finale tient du rituel. Le «résumé à l’intention des décideurs» doit être approuvé, ligne par ligne, par l’ensemble des présents. Alors seulement, le document peut être rendu public."...

2018 10 08 SO vers un monde à plus 1,5 degré

 

2018_10_07_SO_Le_Giec_premier_rôle_sur_la_scène_du_climat