Sud-Ouest du 30 septembre 2018 

37 mesures pour doper le volontariat des pompiers 

GOUVERNEMENT Base du système de secours français, leur nombre d’interventions ne cesse d’augmenter aux quatre coins du pays

37 mesures

..."Privilégier le secours d’urgence 

Pour susciter de nouvelles vocations, notamment chez les femmes (seulement 16% des pompiers aujourd’hui) et les jeunes des quartiers urbains, un rapport préconisant 43 mesures avait été remis en mai à Gérard Collomb par la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF). Le gouvernement en a retenu 37, dont la moitié à mettre en œuvre d’ici mi-2019, a annoncé hier le ministre. Dans leurs discours respectifs, le président de la FNSPF Éric Faure, comme le ministre de l’Intérieur, ont insisté sur la nécessité de faire évoluer le métier de pompier autour de sa nouvelle mission principale : le secours d’urgence aux personnes. Alors qu’il comptait pour moins d’un tiers des interventions des pompiers en 1990, il en représente aujourd’hui 84%. Soit 3,8 millions d’interventions par an. « Une multiplication par cinq !», a souligné Gérard Collomb. 

Accidents, malaises, détresse humaine, solitude… «Partout, on nous appelle pour prendre en charge» des personnes, a déploré Éric Faure. «Et la tendance s’accélère, avec une hausse de 10% en 2018 dans certains départements». Les 37 mesures retenues entendent favoriser le recrutement en assouplissant les procédures et, au passage, en mettant fin à l’image d’une profession qui ne recruterait que des soldats du feu dotés de formations de pointe et d’une condition physique exceptionnelle."...

2018_09_30_SO_37_mesures_pour_doper_le_volontariat_des_pompiers