Sud-Ouest du 21 septembre 2018 

CdC du Pays Foyen : Le contrat de santé dévoilé aux soignants

le contrat santé dévoilé aux soignants

Un projet pour l’avenir de la santé en Pays foyen. PHOTO CDC 

Samedi dernier, la Communauté de communes (CdC) du Pays Foyen a organisé une réunion d’information pour des professionnels de santé du territoire sur le projet du centre de santé. 

Elle s’est tenue en présence de la conseillère départementale Christelle Guionie, de la directrice du centre hospitalier foyen, du maire Christophe Chalard et des vice-présidents de la CdC. Cette réunion a rassemblé infirmiers, pharmaciens, médecin, kinésithérapeutes, ostéopathes. Le président du Pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) du Grand Libournais, Jean-Charles Jourdan, a présenté dans un premier temps le Contrat local de santé du Grand Libournais. Un dispositif de la loi HPST (Hôpital, patients, santé, territoires) de 2009 qui vise à améliorer la coordination des politiques de santé des territoires du Grand Libournais et ainsi réduire les inégalités d’accès à la santé. 

Quatre axes d’action 

La Communauté de Communes est signataire de ce contrat avec d’autres partenaires comme l’Agence régionale de santé (ARS), l’État, le Conseil départemental de la Gironde, le centre hospitalier de Libourne, la CPAM, la MSA. Ce contrat, mis en œuvre sur cinq ans, s’organise autour de quatre axes : améliorer les parcours de santé, renforcer l’offre de soin, promouvoir les habitudes de vie et un environnement favorable à la santé et, enfin, améliorer le parcours de santé mentale. 

Dans un deuxième temps, le président de la CdC, David Ulmann, et la vice-présidente déléguée à l’action sociale, Françoise Grelaud, ont présenté le projet de santé du territoire. Le bâtiment qui accueillait le Pôle enfance jeunesse au jardin public a été retenu pour accueillir le futur centre de santé, qui devrait regrouper à terme différents professionnels. Le président a rappelé que le départ de médecins généralistes en Pays foyen est sans remplacement depuis plusieurs années. Les médecins plébiscitent de plus en plus ces structures qui leur permettent de se recentrer sur la pratique médicale et de mieux suivre le parcours du patient. La CdC peut compter sur l’aide technique du centre hospitalier de Libourne et de Sainte-Foy-la-Grande. Avec un territoire qui sera à 40 minutes de train de Bordeaux en 2019 et le développement des services, le Pays foyen estime avoir de sérieux atouts pour attirer les professionnels de santé.