Gironde Vigilante trouve très bien le fait d'améliorer les conditions de casernement et de travail des sapeurs-pompiers qu'ils soient volontaires ou professionnels. 

Est-ce que cela aura une incidence sur le recrutement de sapeurs-pompiers volontaires ? Là est la question. 

Est-ce que cela fera venir des sapeurs-pompiers professionnels ? La question ne se pose même pas puisque, depuis plusieurs années maintenant, le SDIS a réduit de lui-même le nombre de sapeurs-pompiers professionnels sur le groupement.

Faire glisser le commandement de Lesparre à Castelnau-de-Médoc ? Cela va avoir un coût important, alors que des bâtiments existaient déjà à Lesparre. L'argent public pourrait être dépensé autrement ! Que cela facilite l'interface avec le commandement du SDIS à Bordeaux, pourquoi pas, mais que ce soit le meilleur positionnement par rapport au groupement laisse dubitatif. Le Nord du Groupement va quand même être très éloigné du commandement.

Quant à Lesparre, la commune ne perdrait pas son centre de secours mais il changerait de "statut". La question est : pour lequel ?  La commune a déjà perdu 2 sapeurs-pompiers professionnels en même temps que Carcans se voyait spolier de son effectif de sapeurs-pompiers professionnels une partie de l'année, alors que réserve-t-on encore à Lesparre ?

Nous attendons avec impatience la réponse à ces questions.

2018 09 18 SO Des centres de secours rénovés

Sud-Ouest du 18 septembre 2018 

Le Médoc remet à niveau ses centres de secours 

SAPEURS-POMPIERS Les centres de secours vont subir un lifting. Le commandement devrait aussi glisser de Lesparre vers Castelnau-de-Médoc

médoc lifting

«Il fallait remettre à niveau le casernement dans le Médoc. C’était l’une de mes priorités en arrivant sur le Groupement Nord-Ouest. Si l’on veut recruter des sapeurs pompiers volontaires, si l’on veut que les professionnels viennent ici, il faut que les conditions de travail soient correctes et conformes à notre époque. Tout cela est rendu possible grâce à la politique entreprise par le Service départemental d’incendie et de secours de Gironde (Sdis33, NDLR). » Le lieutenant-colonel Éric Lendres, le patron des pompiers du Médoc, annonce une série de chantiers qui vont donc permettre de remettre en état et de moderniser des bâtiments qui en avaient bien besoin. Les travaux pourraient être terminés à horizon 2021-2022. Dans la liste égrainée par l’officier, il ne manquera que la caserne de Macau à traiter. 

De Lesparre vers Castelnau 

Le chantier prévoit aussi de faire glisser le centre de commandement du groupement Nord-Ouest de Lesparre vers Castelnau-de-Médoc. «À Castelnau, on a acheté l’ancienne gendarmerie. Elle est contiguë au centre de secours. On a acheté aussi les bâtiments du Sivu. Nous avons une caserne avec plus de 70 sapeurs pompiers volontaires, une section de jeunes sapeurs pompiers qui est dynamique. La caserne est vétuste. Elle n‘est plus du tout adaptée à ce que l’on doit attendre aujourd’hui d’un centre de secours. Nous allons réaliser une extension de ce centre et réfléchir au repositionnement de l’encadrement du groupement Nord-Ouest, qui est basé à Lesparre. Il pourrait aller à Castelnau. Le commandement y serait déployé pour être mieux positionné sur le groupement et faciliter l’interface avec le commandement du Sdis à Bordeaux.» Lesparre ne perdrait évidemment pas son centre de secours, mais changerait alors de «statut». Actuellement, des travaux de rénovation sont cours dans la caserne. Ils devraient être terminés à la fin du premier semestre 2019. 

Nouvelle caserne au Porge 

Début 2019, c’est un gros chantier qui va être lancé sur la caserne « très vieillissante» de Pauillac. À Vendays-Montalivet, des travaux ont débuté avant l’été. Ils vont se poursuivre maintenant. En 2019, ce sera aussi le début de construction d’une nouvelle caserne au Porge. «Ce sera un nouveau bâtiment. Actuellement, il est positionné au niveau des services techniques. On a la moitié des véhicules qui dorment dehors ! Le financement sera partagé entre la commune et le Sdis. Les travaux débuteront début 2019 pour une livraison en 2020», précise le lieutenant-colonel Éric Lendres. L’officier du Sdis d’expliquer aussi que des chantiers de sécurisation des casernes doivent être engagés. «Hourtin a été fait. Soulac, Vendays-Montalivet et Lacanau vont suivre». Il rappelle aussi que «le chantier de la caserne de Soussans-Margaux a été livré avant l’été».