Madame la Ministre quelle soulagement de savoir que certains services d'urgence sont sous tension mais, pas à cause de la canicule ! D'ailleurs, puisqu'il s'agit d'une situation habituelle dans les zones touristiques, alors comment se fait-il que le nombre de postes d'internes, au lieu d'être adapté à cela, ait été diminué par l'ARS par exemple en Gironde dans certains établissements ?

Gironde Vigilante est heureuse de constater que la situation est sous contrôle...

Sud-Ouest du 5 août 2018 

Canicule : peu de consultations aux urgences, la situation sous contrôle

canicule peu de consultations

Selon Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, les chiffres exacts de cette éventuelle surmortalité liée à la chaleur ne seront connus que dans un mois. ERIC FEFERBERG AFP OR LICENSORS 

"Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a fait un point ce dimanche soir sur les conséquences de l’épisode caniculaire qui touche la France 

Les consultations dans les services d’urgence en lien avec la canicule "sont relativement faibles", signe que les messages de prévention sont pris en compte, s’est félicité dimanche la ministre de la Santé Agnès Buzyn."...

..."Pour le moment, "nous voyons une petite augmentation de la fréquentation des urgences", mais seuls "3 à 4%" de ces passages aux urgences "sont directement liés à la canicule", a ajouté la ministre. Pour les seniors de plus de 75 ans, "à peu près les deux tiers" de ces consultations en urgence débouchent sur une hospitalisation, "ce sont des chiffres absorbables par nos établissements de santé", selon la ministre. 

25 services d’urgence en "tension" 

Sur les 650 services d’urgence hospitaliers en France, 25 se sont déclarés "en tension", et "mobilisent leurs plans qui leur permettent de faire face". Cette situation est toutefois "essentiellement liée à l’afflux de personnes sans lien avec la canicule", notamment dans les zones touristiques, "une situation qui semble habituelle pour cette période de l’année", selon elle. 

Du côté des services pédiatriques, les urgences ne sont pas non plus "submergées d’appels en lien avec la canicule", "ce qui veut dire que les messages de prévention passent bien", avait précisé dans la matinée la ministre, à l’issue d’une visite aux urgences pédiatriques de l’hôpital Necker à Paris."...

2018_08_05_SO_Canicule_peu_de_consultations_aux_urgences_la_situation_sous_contrôle