LCI International du 24 juillet 2018 

VIDÉO - 50 morts dans des incendies autour d'Athènes, la Grèce appelle à l'aide

EN DIRECT - Violents incendies en Grèce : 50 morts, Tsipras appelle à l'aide

"SITUATION TOUJOURS CRITIQUE" "Un important effort est fait par l'ensemble des organismes de l'Etat pour faire face aux conséquences des incendies destructeurs d'hier et de la lutte contre les incendies", a assuré Dimitris Tzanakopoulos, porte-parole du gouvernement grec, qui annonce lui un bilan de 50 morts.

https://www.lci.fr

FEUX - D'importants incendies se sont déclarés aux alentours de la capitale Athènes. La situation est devenue incontrôlable. 

"L'heure est à la lutte contre les flammes. La nuit sera difficile". D'une voix roque, le Premier ministre grec Alexis Tsipras n'est pas arrivé avec des nouvelles réjouissantes, lundi 23 juillet au soir. Il s'agit d'une "situation extrême", a-t-il lancé. Après un premier foyer déclaré dans une forêt de pins du mont Gerania, au-dessus de la station balnéaire de Kineta, à 55 km à l'ouest d'Athènes, de nombreux autres départs de feux ont été enregistrés. En cause : des vents violents soufflant jusqu'à plus de 100 km/h, qui ont attisé les feux toute la journée.

Aux 24 morts comptabilisés dans la nuit, se sont ajoutés 26 personnes, retrouvées carbonisées dans la cour d'une villa de Mati, sur la côte orientale de l'Attique, a déploré la Croix-Rouge. Ce sont donc, selon le décompte de l'AFP, au moins 50 personnes qui ont péri dans des incendies qui continuaient de ravager les alentours d'Athènes. Le nombre de blessés était lui évalué à 25 personnes. Le gouvernement s'attend à un bilan beaucoup plus lourd.

Athènes demande des renforts à ses partenaires

Pour faire face aux fronts, pas moins de 600 pompiers sont mobilisés, autour de Rafina et à quelques 55 km à l'ouest de la capitale, près de la localité de Kinetta, en bordure de l'autoroute conduisant au canal de Corinthe. Aidés un temps par huit avions et neuf hélicoptères, ces opérations aériennes ont été stoppées avec l'arrivée de la nuit. 

Athènes a également activé le mécanisme européen de protection civile pour demander des renforts à ses partenaires, et Chypre et l'Espagne ont déjà proposé de l'aide, selon Alexis Kapakis. Les incendies ont pris alors qu'une vague de chaleur s'abattait sur le pays, avec des températures grimpant jusqu'à 40 degrés Celsius. Selon les services météo, les conditions doivent rester difficiles, ce mardi.