Sud-Ouest du 12 juillet 2018 

Noyades en France : 121 morts en un mois

noyades en france

Parmi les recommandations, choisir les baignades surveillées, en respectant les consignes de sécurité, ne pas surestimer son niveau de natation. BONNAUD GUILLAUME © 

Une agence sanitaire tire la sonnette d’alarme sur le nombre de noyades en France qui est déjà très élevé en ce début d’été. 

Trois enfants retrouvés morts dans un lac en Saône et Loire, une femme de 24 ans emportée par la marée dans le Calvados, une fille de 8 ans noyée dans une piscine artificielle dans le Maine-et-Loire… Et le bilan n’a pas cessé de s’étoffer tout au long du week-end du 7 et 8 juillet. Chaque été, on constate une triste hécatombe en France. 

"Un enfant peut se noyer en moins de trois minutes" 

Cette année, entre le 1er juin et le 5 juillet, l’agence sanitaire Santé Publique France a déjà enregistré 121 décès par noyades, soit en moyenne un peu plus de trois morts par jour. Cette dernière appelle les baigneurs à la prudence dans sa dernière enquête publiée jeudi. 

A titre d’exemple, en Gironde cette semaine, deux personnes ont perdu la vie. Un adolescent de 15 ans dans le lac de Carcans, ainsi qu’un sexagénaire dans une rivière, dans le Libournais 

Durant cette période de 35 jours, elle dénombre 552 accidents liés à la baignade. Une majorité des cas d’origine accidentelle ont eu lieu en mer (40%) et en piscine (27%).Tous les âges sont concernés. La plupart des accidents impliquant des enfants est due à un manque de surveillance, à un défaut du dispositif de sécurité ou encore à une chute. 

"Un enfant peut se noyer sans bruit, en moins de trois minutes, dans vingt centimètres d’eau"Santé Publique France 

Ne jamais surestimer son niveau de natation 

L’agence sanitaire prodigue plusieurs conseils : 

  • Apprendre aux enfants à nager le plus tôt possible, dès 4–5 ans. 

    Pour les adultes, les accidents se produisent principalement suite à un malaise, à une imprudence ou tout simplement au fait de ne pas bien savoir nager. 

  • Choisir les baignades surveillées, en respectant les consignes de sécurité, ne pas surestimer son niveau de natation. 

Selon le Baromètre santé 2016 de Santé publique France, près d’un Français sur six déclare ne pas savoir nager : 5% parmi les jeunes de 15–24 ans mais plus de 35% chez les 65–75 ans. 

Or ce sont surtout les tranches d’âge élevé qui sont touchées par les noyades, souligne l’agence sanitaire ajoutant qu’on peut apprendre à nager à tout âge.

2018 07 12 SO Objectif nage