Sud-Ouest du 17 mai 2018 

Santé en Charente-Maritime : "Même SOS Médecins ne vient pas à Andilly…"

santé en Charente-Maritime

La médecine générale à la campagne. Comment trouver un médecin disponible ? ARCHIVES THIERRY DAVID 

Témoignages récoltés sur notre site Internet à propos de l’accès à l’offre de soins sur le territoire. La désertification médicale en milieu rural est une réalité. 

À propos des difficultés rencontrées dans le département pour se faire soigner, voici une sélection de témoignages d’internautes recueillis sur SudOuest.fr : 

Solène (Charron) : 

Notre médecin traitant étant très demandé, cela nous est arrivé que notre fils malade, âgé de moins d’un an, n’obtienne pas de rendez-vous dans la semaine 

Marinou (Jonzac) : 

Il faut se rendre dans de plus grandes villes pour trouver un spécialiste (gynéco, ophtalmo, dermato…) 

Mélanie (La Jarrie) : 

À la suite de mon déménagement de La Rochelle à La Jarrie, j’ai souhaité changer de médecin traitant lors de ma dernière grippe. Aucun n’a souhaité se déplacer, aucun ne m’a donné un rendez-vous car j’étais nouvelle patiente ou bien il fallait attendre trois jours car je n’étais pas prioritaire 

Didier (Saint-Vivien) : 

Obligé d’aller en Deux-Sèvres (Niort) pour subir une sclérose de varice, La Rochelle et Rochefort ne faisant plus ces actes à l’hôpital public, et pas les moyens d’aller en clinique privée 

Éric (Andilly) : 

Bloqué du dos un samedi, impossible de faire venir un généraliste. Même SOS Médecins ne vient pas à Andilly. Donc pompier et urgences. Après on se plaint que les urgences soient débordées…