Pourquoi attendre 2024 pour que tous les Samu et les CTA des pompiers soient équipés d'un logiciel connecté sachant que le moindre gain de temps est un facteur décisif pour la prise en charge des patients et leur chance de survie ?

Sud-Ouest du 17 mai 2018 

Pau : le Samu et les pompiers vont tester un logiciel de secours commun

pau le samu et les pompiers

Le gouvernement a lancé un plan national d’harmonisation et de simplification du logiciel des secours. Pau a été retenue comme pilote LE DEODIC DAVID 

Le Samu et le CTA (centre de traitement de l’alerte géré par les pompiers) n’ont pour le moment pas de logiciel connecté 

Dans le cadre de la collaboration entre les différents services de secours, un caillou ralentit légèrement l’engrenage. Le Samu et le CTA (centre de traitement de l’alerte géré par les pompiers) n’ont pas de logiciel connecté. 

Le reste de la France sera équipé en 2024 

De fait, à chaque fois que les entités se contactent, elles doivent répéter à l’autre les informations recueillies au préalable, à savoir l’adresse, le nom et le numéro de téléphone de l’appelant. Cette gêne est en passe de disparaître. 

Le gouvernement a lancé un plan national d’harmonisation et de simplification du logiciel des secours. Déployé l’an dernier dans une poignée de Samu, il arrivera début 2019 dans le département des Pyrénées-Atlantiques, le Samu de Pau ayant été retenu comme CRRA pilote. Il sera ainsi interconnecté avec le CTA du Sdis 64. 

Le reste de la France sera équipé en 2024.