Sud-Ouest du 17 mai 2018 

Bayonne : une appli pour sauver des vies testée par le Samu

bayonne une appli

Derrière l’écran, Adrien Boudousse, médecin urgentiste au Samu de Bayonne, simule une alerte. A ses côtés, Tarak Mokni, le responsable du service JEAN-DANIEL CHOPINL 

"Face à un arrêt cardiaque, l’application Sauv Life permet de mobiliser des sauveteurs volontaires pour intervenir avant l’arrivée des secours. 

Gagner de précieuses minutes. C’est tout l’enjeu de la nouvelle application testée à partir de ce vendredi 18 mai par le Samu de Bayonne. Sauv Life a été mise sur les rails en région parisienne par une association à but non lucratif. Expérimentée depuis deux mois dans une poignée de grandes agglomérations, elle arrive au Pays basque. 

Soignants et assistants de régulation médicale se prêtent à l’exercice de communication. "Il faut alerter le public pour que l’on ait un maximum de gens sur le terrain, prêts à porter secours", insiste Adrien Boudousse, médecin urgentiste.

Le logiciel vise à mobiliser l’homme de la rue pour qu’il intervienne, pratique les premiers gestes d’urgence, jusqu’à l’arrivée des secours. Mais pas face à n’importe quelle situation. L’application concentre son action sur le sauvetage de personnes victimes d’arrêts cardiaque. "C’est l’une des premières cause de mortalité en France", renseigne Arnaud Libert, développeur du projet. En cas d’attaque, le taux de survie est faible. "Autour de 5%", complète le bénévole de l’association Sauv Life."...

2018_05_17_Bayonne_une_appli_pour_sauver_des_vies_testée_par_le_Samu