Sud-Ouest du 16 mai 2018 

Dans le Lot, la famille d’un septuagénaire accuse à son tour le Samu

dans le lot

L'affaire fait écho au décès en décembre de Naomi Musenga, moquée au téléphone par une opératrice du Samu à Strasbourg. ARCHIVES C. L. 

"Une femme a porté plainte pour non-assistance à personne en danger après le décès de son mari. Elle avait dû appeler le 15 à deux reprises avant qu’un médecin ne se déplace. 

Une enquête préliminaire a été ouverte à Cahors, après la plainte de la famille d’un septuagénaire décédé début avril qui reproche au Samu une intervention trop tardive."...

..."L’épouse de cet homme a porté plainte pour non-assistance à personne en danger, accusant le Samu d’avoir trop tardé à répondre à leur appel alors que l’état de son mari se détériorait."...

..."Selon France 3 Occitanie qui a révélé cette nouvelle affaire dans le Lot, un habitant de Concots, à une trentaine de kilomètres au sud-est de Cahors, qui souffrait d’emphysème et était sous assistance respiratoire, s’est trouvé mal dans la soirée du 31 mars. 

Son épouse a dû appeler à deux reprises le numéro du Samu avant qu’un médecin de garde ne se déplace. À son arrivée, ce dernier a d’abord fait appel à une ambulance privée, avant de finalement contacter le Samu alors que l’état du patient s’aggravait. Mais l’équipe du Samu n’a pu ranimer l’homme.

Y a-t-il eu "dysfonctionnement" ?  

"L’affaire a été traitée de façon très professionnelle", a affirmé de son côté le docteur Thierry Debreux, le médecin chef du Samu, pour qui il n’y a "pas eu de dysfonctionnement". "À la différence de l’affaire de Strasbourgun médecin est entré en contact avec le patient, il a ensuite envoyé un médecin de garde", a indiqué le médecin."...

..."Par ailleurs, le Samu du Lot est mis en cause pour deux décès intervenus en 2012 et 2013 dans le cadre d’une enquête confiée à un juge d’instruction de Cahors, a indiqué l’avocat des familles, Me François Faugère. "Dans ces deux dossiers on peut parler de dysfonctionnements", a souligné l’avocat cadurcien qui n’a pas souhaité "en dire plus sur des affaires à l’instruction"."

2018_05_16_SO_Dans_le_Lot_la_famille_d'un_septuagénaire_accuse_à_son_tour_le_Samu