La grande famille des sapeurs-pompiers une nouvelle fois endeuillée. Toutes nos pensées vont à la famille et aux proches de l'Adjudant-Chef Jean-Michel SOULAT décédé durant un exercice.

Sud-Ouest du 15 mai 2018 

Un pompier de Dordogne décède lors d’un exercice en Gironde

un pompier de Dordogne décède

La victime est l’adjudant-chef Jean-Michel Soulat : il était aussi pompier volontaire à Mussidan (24). ILLUSTRATION ARCHIVES EMILIE DROUINAUD/ "SO" 

Il était de Sourzac (24) et officiait à la caserne de Coutras (33). Il est tombé d’un pont 

Lundi vers 11 h 20, à Coutras, en Gironde, un pompier professionnel de la caserne de la ville est tombé d’un pont, situé chemin de l’Isle, lors d’un exercice de manœuvre habituel. 

Un élément de l’édifice se serait dérobé et l’adjudant, âgé de 49 ans, a chuté de plus de quatre mètres. Évacué entre la vie et la mort vers les urgences de l’hôpital Pellegrin à Bordeaux par l’hélicoptère du Samu Dragon 33, le pompier professionnel, domicilié à Sourzac, est décédé quelques heures plus tard. 

Passionnée par son métier, la victime, l’adjudant-chef Jean-Michel Soulat, était aussi pompier volontaire à Mussidan.  

Quelques messages d’hommage ont été postés sur les réseaux sociaux : 

décès d'un sapeur-pompier de Dordogne 

Sud-Ouest du 14 mai 2018 

Gironde : un pompier est décédé lors d’un exercice à Coutras

gironde un pompier est décédé

Le pompier décédé était adjudant à la caserne de Coutras. ARCHIVES ANNE LACAUD 

L’accident est survenu ce lundi matin à Coutras lors d’un exercice de manœuvre.  

Ce lundi vers 11h20, à Coutrasun pompier de la caserne de la ville est tombé d’un pont, situé chemin de l’Isle, lors d’un exercice de manœuvre habituel. Un élément du pont se serait dérobé et l’adjudant, âgé de 49 ans, a chuté de plus de quatre mètres. 

Héliporté à Pellegrin 

Évacué vers les urgences de l’hôpital Pellegrin à Bordeaux par l’hélicoptère du Samu Dragon 33, le pompier professionnel était entre la vie et la mort. Depuis, il a été déclaré décédé.