Sud-Ouest du 16 avril 2018 

Tartas : Les secouristes réclament un statut

tartas les secouristes réclament un statut

Le président, Paul Francheterre, compte sur le ministre de l’Intérieur pour donner un véritable statut aux secouristes de la Protection civile. PHOTO GUY BOP 

"Les secouristes de la Protection civile réclament un statut comparable à celui des pompiers volontaires ; un appel au Ministre de l’intérieur a été lancé par le président national, Paul Francheterre.

Samedi, le président de la Fédération nationale de la Protection civile est venu délivrer un message d’espoir aux 204 bénévoles réunis dans la salle polyvalente de Tartas, pour leur assemblée générale départementale. « Nous sommes une école de la citoyenneté ; M. le ministre de l’Intérieur, penchez-vous sur le cas de ces 35 000 bénévoles qui donnent de leur temps au détriment de leur vie de famille et de leurs loisirs pour venir en aide à leurs concitoyens, mais qui n’ont pas de statut », a lancé Paul Francheterre. De fait, contrairement aux pompiers volontaires, les secouristes ne perçoivent aucune vacation alors qu’ils doivent assurer de plus en plus de missions de service public, ce que le maire, Jean-François Broquères, a qualifié de « véritable exploit dans un contexte de crise du bénévolat ». 

Des secouristes à qui on demande davantage de professionnalisme : « Nous sommes complémentaires des services de secours et, à ce titre, de plus en plus sollicités pour des missions de soutien aux populations », a rappelé Paul Francheterre, en faisant référence à l’aide apportée lors des catastrophes naturelles ou des attentats qui se multiplient."...

2018_04_16_SO_Tartas_Les_secouristes_réclament_un_statut