Sud-Ouest du 9 avril 2018 

On vaccine les étudiants 

ROUGEOLE À la fac de Bordeaux, siège du début de l’épidémie, un Vaccin’truck reçoit les étudiants sur le campus. Reportage

on vaccine les étudiants

"Etape 1 : remplir un questionnaire. Elle s’appelle Rachida, suit des études de droit. Et elle a «vachement peur des aiguilles». «J’ai reçu un mail de la fac pour m’alerter sur l’épidémie de rougeole et j’ai vu dans les médias que, contrairement à ce que je pensais, ce n’est pas une maladie infantile. J’ai appelé mes parents, qui ont photographié mon carnet de santé. Une seule injection de ROR, pas deux. Cela veut-il dire que je ne suis pas immunisée ?» 

Réponse affirmative de l’équipe qui accueille les étudiants cette semaine, sur le campus de l’université de Bordeaux. Un Vaccin’truck, ou bus de vaccination, s’est posé devant la fac de lettres. Le premier jour, 50 étudiants ont été vaccinés contre la rougeole. Donc Rachida, accueillie par l’Espace santé étudiants, file ensuite dans un coin rencontrer un médecin, qui lui explique tout le protocole, avant de rejoindre le bus de vaccination, où elle subira une injection. La voilà ensuite, détendue dans l’espace-repos aménagé, devant un jus de fruit. «C’est fait, même pas mal, et je suis soulagée.»"...

2018_04_09_SO_On_vaccine_les_étudiants

2018 04 09 SO L'épidémie flambe