Sud-Ouest du 6 avril 2018 

Belin-Beliet : L’« eau rouge », une source de tensions

l'eau rouge une source de tensions

Marie-Christine Lemonnier et les représentants de Suez lors de la réunion publique sur l’eau rouge ». PHOTO C. L. 

"Jeudi dernier, la mairie et Suez, société délégataire de la distribution d’eau potable, organisaient une réunion publique d’information sur les phénomènes d’« eau rouge » que connaît la commune depuis l’été 2017."...

..."Selon Suez, trois causes pourraient expliquer les phénomènes de coloration d’eau. D’abord, un défaut de traitement du fer : or la « déferrisation », installée depuis 2004, « a permis d’obtenir d’excellents résultats », d’après Suez. L’hypothèse d’une eau « agressive » (acide), n’est pas retenue. Dernière hypothèse : une ouverture/fermeture malveillante des poteaux incendie (hydrants). C’est sur cet aspect que les résolutions de Suez et de la mairie insistent.

En effet, dix « vols d’eau » ont été constatés, grâce à des capteurs, à des heures « indues » (de 22 à 5 heures), avec des conséquences lourdes sur le réseau."...

..."Afin de dissuader les voleurs, les poteaux incendie seront marqués d’un autocollant rappelant les risques encourus : condamnation jusqu’à 5 ans d’emprisonnement, amende de 75 000 euros. Autre mesure, sur 84 hydrants (bouche incendie), 20 seront équipés de dispositifs de surveillance alliant le recours à la vidéo et aux SMS. Il s’agit aussi de sensibiliser la population par des messages contre le gaspillage et les risques de pénurie en cas d’incendie."...

2018_04_06_SO_L'eau_rouge_une_source_de_tensions