Sud-Ouest du 6 mars 2018 

Hourtin : Impact 33990 fait feu de tout bois

impact 33990

Salle comble pour assister à la réunion organisée par Impact 33990 contre le projet d’Enerbiomasse. PHOTO R. B.

"Vendredi dernier, l’association Impact 33990 organisait une réunion publique « d’information et de rassemblement » sur le projet d’implantation d’une usine de production de granulés de bois sur la zone d’activités des Bruyères. Une réunion annoncée à grand renfort de distributions de flyers « avant qu’il ne soit trop tard » et qui a fait le plein, à la salle d’animation de Hourtin Port. 

Pendant plus de deux heures, le président de l’association, Jean-Louis Combes, assisté de membres de son bureau et des témoignages d’Hourtinais et de professionnels indépendants, ont dressé un tableau quasi apocalyptique de l’avenir de Hourtin si le projet venait à être mis en œuvre. Avec son cortège de dangers au nombre desquels « les risques d’incendie, d’explosion, de pollution de l’air, de pollution du sol ou de l’eau » et aussi des inconvénients comme « un fonctionnement 24 heures sur 24 pendant onze mois de l’année, avec pour corollaire un trafic de 70 camions par jour et la dégradation des routes, un bruit permanent, des poussières dangereuses cancérigènes, un immense panache de fumée qui nuira à l’image touristique du village, une moins-value immobilière, etc. »"...

2018_03_06_SO_Impact_33990_fait_feu_de_tout_bois