Sud-Ouest du 2 mars 2018 

Pessac (33) : la Clinique mutualiste rénove et augmente ses capacités d’urgences

pessac 2

Une partie de l'équipe médicale qui intervient sur le site, trois médecins et une cadre de santé J-F. R. 

La Clinique mutualiste a investi trois millions d’euros pour proposer désormais 1 500 m² pour ses services d’urgences. Avec une capacité d’accueil augmentée et la création d’une offre dentaire 

Elle est située, en bordure de Pessac et Talence, le long des facultés. La Clinique mutualiste a investi 3 millions d’euros pour rénover et agrandir son service d’urgences. 

Il est situé sur le devant de l’établissement avec deux entrées, une destinée aux usagers et l’autre aux pompiers et ambulanciers. 

"Depuis son ouverture fin décembre, le service accueille entre 70 et 80 patients par jour avec une capacité jusqu’à 120", livre Yann Pilatre, le directeur général de l’établissement. 

L’idée était d’abord d’augmenter la capacité d’accueil des lieux. "Avec 1 500 m², nous correspondrons davantage à la demande." Et il en sera fini avec des usagers, blessés, traumatisés, qui patientaient dans les couloirs les uns à côté des autres pendant plusieurs heures. "Le service tel qu’il est aujourd’hui offre des possibilités que nous n’avions pas." 

Avec un circuit court pour la bobologie (un plâtre, quelques points de suture ou un analgésique) et un autre long pour les cas plus sévères. 

Autre nouveauté, pas négligeable, la création d’un service d’urgences dentaires. 

Deux mois après son ouverture, une quinzaine de personnes le fréquentent quotidiennement, preuve que l’offre correspondait à une demande.