Malgré les précipitations de ce début d'année 2018, les risques d'incendies n'en demeurent pas moins présents. En effet, la végétation est sèche (en particulier les fougères) favorisant les départs de feu et le vent de ces derniers jours est un facteur aggravant. Malheureusement dans le même temps, l'accès aux parcelles par les véhicules incendie pourrait être compliqué, les fossés et les terres étant gorgés d'eau. 

Soyez donc prudents et prévenez immédiatement le 18 en cas de départ de feu.