Un exemple à suivre en Gironde qui pourrait bien souvent sauver des vies en attendant les secours en particulier depuis la réorganisation du Service Départemental d'Incendie et de Secours.

Sud-Ouest du 19 février 2018 

Soustons 40 : La commune est équipée de 13 défibrillateurs

défribillateur

Ici, à l’abri des arènes. PHOTO I. CH. 

Les lieux accueillant du public sont équipés de ces appareils qui sauvent des vies. 

En janvier 2016, les élus ont souhaité adhérer au service du schéma départemental défibrillateurs du Centre de gestion des Landes. 

Ce dernier a pris en charge la maintenance de cet outil précieux, qui est vérifié annuellement. Il propose d’assurer des missions de formation, d’assistance à la maintenance des équipements, d’information générale, de renouvellement des consommables et de mise à disposition de matériel, le cas échéant. Le petit plus, la formation dite AMD : alerter, masser, défibriller. L’objectif est d’identifier les signes qui permettent de reconnaître un arrêt cardiaque et d’effectuer ces trois gestes indispensables pour augmenter les chances de survie. Ces formations sont accessibles à tous. 

Rappelons que la commune est équipée de 13 défibrillateurs, mis à disposition de la population, dans des lieux différents accueillant tout public. 

Au niveau des arènes, l’équipement est à l’extérieur, à l’arrière de l’enceinte, et donc accessible en permanence. Il en est de même à l’accueil du camping l’Airial et à la piscine. 

D’autres sont situés en intérieur et donc accessibles durant les heures d’ouverture des structures : au stade de foot Mora, au stade de rugby Rémy-Goalard, au gymnase de La Fontaine, au hall des sports du lac, à l’association de gymnastique soustonnaise, dans l’hôtel de ville et au centre nautique. La salle Madeleine-Mora, fief de l’Amicale des retraités, accueille également un DAE. 

Enfin, deux sont installés au poste des MNS (à l’hôtel de la police municipale, durant l’hiver).