Sud-Ouest du 4 février 2018 

"Nucléaire, danger immédiat" : ils dénoncent le manque de sûreté dans les centrales

danger immédiat

La centrale de Tricastin est "la pire du pays" selon les deux enquêteurs. ARCHIVES FRED DUFOUR / AFP 

"Dans leur livre-enquête "Nucléaire, danger immédiat", Thierry Gadault et Hugues Demeude dénoncent le manque de sûreté des centrales françaises. 

La sûreté du parc nucléaire français ne serait-elle qu’une illusion ? Pour Thierry Gadault et Hugues Demeude, qui publient mercredi 7 février "Nucléaire, danger immédiat", cela ne fait aucun doute. Leur enquête, dont le JDD publie quelques extraits dans son édition du 4 février, tire la sonnette d’alarme sur l’état de plusieurs grandes centrales nucléaires de l’Hexagone. 

"Aujourd’hui, la question n’est plus de savoir si un accident grave est possible en France mais quand il aura lieu"

Selon EDF, dix cuves en exploitation comportent des fissures qui datent de leur fabrication et qui continuent à s’accroître. Dans le top 5 des cuves les plus dangereuses, établi par les deux auteurs, se trouvent Le Bugey 5 (Ain), Saint-Laurent-des-Eaux B1 et B2 (Loir-et-Cher) et Blayais (Gironde)."...

2018_02_04_SO_Nucléaire_danger_immédiat_ils_dénoncent_le_manque_de_sûreté_dans_les_centrales