Sud-Ouest du 2 février 2018 

Télémédecine : un remède au manque de soignants ?

télémédecine remède

Des séances de formation à la télémédecine ont été dispensées jeudi.  THIERRY DAVID

"Lors de cette première édition du Forum Santé Avenir organisé par « Sud Ouest » à Kedge Talence, une session de formation à la télémedecine a permis une approche concrète."...

..."Une approche concrète, dispensée par deux professionnels aguerris, le professeur Nathalie Salles, chef de pôle gériatrique clinique au CHU de Bordeaux et présidente de la société française de télémédecine, avec à ses côtés, Fabrice Fernandez, cadre de santé au CHU de Bordeaux, chargé de mission « parcours patient-télémédecine ». Ils sont experts et pour cause, forts de 1 000 téléconsultations, leur retour d’expériences sur la pratique de terrain est riche d’enseignements. 

Notre bouée de sauvetage 

« La télémédecine vise à améliorer la prise en charge du patient, commence Nathalie Salles. C’est un outil de plus. Il ne remplace pas le soignant, il l’accompagne, l’améliore. »"...

..."Fanny-Laure et Marie-Christine arrivent de Rion-des-Landes, leur attente est plus urgente : « Il ne reste que deux médecins dans la commune, et dans les villages voisins, il y en a un qui prend sa retraite chaque année. Non remplacé. La population vieillit, nos malades ont des maladies chroniques complexes. On est à 40 km de Dax et autant de Mont-de-Marsan. La télémédecine sera notre bouée de sauvetage pour rompre notre isolement de soignant en faisant des téléconsultations… »"...

2018_02_02_SO_Télémédecine_un_remède_au_manque_de_soignants