Sud-Ouest du 1er février 2018 

Un contrat pour mieux appréhender la santé

un contrat

Quatre axes de travail ont été définis, dont un consacré à la santé mentale. ARCHIVES PHILIPE BATAILLE/« SO » 

"Les élus de la Communauté d’agglomération du Libournais (Cali) ont signé le contrat local de santé afin de mieux déterminer sa politique en la matière.

Contrat local de santé : « Outil qui participe à la construction des dynamiques territoriales de santé. Il permet la rencontre du projet porté par l’ARS (Agence régionale de santé) et des aspirations des collectivités territoriales pour mettre en œuvre des actions, au plus près des populations », selon la définition du ministère de la Santé. Une convention signée mardi soir par les élus de la Communauté d’agglomération du Libournais (Cali), en lien avec la Communauté de communes de Castillon-Pujols, la CdC de Fronsac, celles du Grand Saint-émilionnais et du Pays Foyen, mais aussi la sous-préfecture de Libourne, l’ARS, la Région, le Département, la CPAM, la MSA… « Il ne s’agit pas d’un machin mais d’un vrai outil opérationnel qui permet de réunir tous les acteurs liés à la santé afin de répondre à des problématiques à la fois globales mais aussi particulières. », tient à préciser le président Philippe Buisson."...

2018_02_01_SO_Un_contrat_pour_mieux_appréhender_la_santé