Gironde Vigilante vous confirme que les Conseillers Départementaux du canton Sud Médoc ne sont pas dans la gesticulation, puisqu'ils ne répondent même pas aux courriers que nous leur adressons.

Sud-Ouest du 25 janvier 2018 

« Nous ne sommes pas dans la gesticulation »

gesticulation

Dominique Fédieu et Pascale Got, mardi soir, devant un public nombreux à Listrac. PHOTO J. L. 

Dominique Fédieu et Pascale Got, conseillers départementaux du canton Sud Médoc, ont défendu leur bilan et répondu à leurs adversaires politiques lors de leurs vœux||POLÉMIQUE Le maire de Castelnau-de-Médoc nie avoir retiré la salle des vœux à Pascale Got pour la donner au député Benoit Simian.

Des travaux sur les casernes 

Dominique Fédieu aura été bien plus court que Pascale Got dans son allocution, mais les dossiers suivis par l’élu ont attiré la même attention. Il a d’abord été question de la gestion du Service départemental d’incendie et de secours (Sdis), une compétence du Conseil départemental de la Gironde. Dominique Fédieu a passé en revue les travaux en cours dans les centres de secours et les chantiers à venir. Mais il n’a pas caché les difficultés rencontrées par le Sdis de la Gironde. « En 2017, les interventions ont augmenté de 7 %. » Une évolution en lien avec un département qui connaît une forte poussée démographique. Dans ces conditions, le budget du Sdis devra être ajusté. L’objet d’une réunion qui vient de se tenir. « On arrive à un tournant », a commenté le conseiller départemental.

2018_01_25_SO_Nous_ne_sommes_pas_dans_la_gesticulation