Sud-Ouest du 24 janvier 2018 

« Il faut vite nous adapter » 

INTERVIEW Le directeur général de l’ARS Nouvelle-Aquitaine anticipe la mutation du système de santé 

Michel Laforcade ARS

..."« Sud Ouest » Quel est votre état des lieux de l’accès aux soins en Nouvelle-Aquitaine ? 

Michel Laforcade Vieillissement de la population annoncé, sauf catastrophe sanitaire, explosions des maladies chroniques, diabète, cancers, insuffisances cardiaques… tout ceci dans une forme de contrainte économique, avec beaucoup plus de dépenses que de rentrées. Notre système de santé a été construit à une époque où l’argent venait, et nous avons assuré des réponses dans l’urgence de façon segmentée. À l’époque (NDLR : dans les années 1950-1960), il n’y avait pas besoin de coordination de soins. Aujourd’hui, la réponse séquentielle ne suffit pas. Notre système de santé doit s’adapter, très vite. 

..."Le désert médical existe et il participe à cette inégalité de la qualité et de l’accès au soin. Quels sont les moyens rapides d’y remédier ?

Il faut persuader les médecins, les spécialistes, d’aller dans ces zones géographiques, il faut apporter de la compétence sur tout le territoire. Rapprocher l’offre de soin de cette population. Comment ? En ouvrant des consultations avancées de spécialistes, au cœur des villages, des associations, des lieux d’aides, en multipliant les plateformes territoriales d’appui, les solutions de télémédecine."

2018_01_24_SO_Il_faut_vite_nous_adapter 

REPÈRES 

18 C’est, en million d’euros, les dépenses publiques liées à la santé en Nouvelle-Aquitaine (NA). Soit environ 3 100 euros par habitant. 

23 C’est, en minutes, le temps moyen d’accès aux soins urgents en NA. 

2,3 % Des habitants de NA sont à plus de 30 minutes des soins urgents (Smur, Samu...)

85,4 C’est l’espérance de vie des femmes en NA et 79,4 ans pour les hommes. 

143 Le nombre de médecins généralistes libéraux pour 100 000 habitants en NA. Supérieur au national. 

156 Le nombre de médecins spécialistes pour 100 000 habitants en NA. Inférieur au national. 

171 Le nombre de maisons de santé pluridisciplinaires en NA et 89 en projet. 

Source : Projet régional de santé Nouvelle-Aquitaine présenté au Conseil régional du 17 mars 2017.