Sud-Ouest du 10 janvier 2018 

Déserts médicaux : les députés refusent de contraindre l’installation des médecins

déserts

La première proposition consistait à limiter les installations de médecins dans les zones en "fort excédent" LARTIGUE STEPHANE ILLUSTRATION 

"La proposition de loi du groupe Nouvelle gauche, qui prévoyait de limiter l’installation de médecins dans les zones qui en comptaient déjà suffisamment, a été rejetée en bloc. 

Les députés de la majorité et de droite ont refusé mercredi de restreindre la liberté d’installation des médecins, en rejetant en commission une proposition de loi contre la désertification médicale, unanimement décriée par les syndicats de praticiens.

Contre les pénuries de médecins, la groupe Nouvelle gauche a prêché dans le désert à l’Assemblée : son texte "contre la désertification médicale" a été repoussé par la commission des affaires sociales, qui n’a adopté que les amendements de suppression déposés par Les Républicains.  

Ce revers était prévisible, car les propositions des députés de gauche avaient déjà été écartées durant le vote du budget de la Sécu à l’automne."...

variation des effectifs

2018_01_10_SO_Déserts_médicaux_les_députés_refusent_de_contraindre_l'installation_des_médecins

Mais n'oublions pas l'article du Sud-Ouest du 31 mai 2017

Carte des médecins : la Nouvelle-Aquitaine, deuxième région la mieux lotie

"La dernière carte de l’Ordre national des médecins montre que notre région s’en sort particulièrement bien en nombre de praticiens, malgré d’importantes disparités."... 

..."Chaque département a donc toujours ses disparités. Lorsque l’on zoome un peu plus, apparaissent les différences selon les cantons :

disparité

2017_05_31_SO_Carte_des_médecins_la_Nouvelle_Aquitaine_deuxième_région_la_mieux_lotie