Sud-Ouest du 13 octobre 2017 

Le blues des pompiers face à la montée des agressions

le blues 13

Les violences de personnes alcoolisées, droguées ou simplement au bout du rouleau explosent. ILLUSTRATION THIERRY SUIRE

"Le week-end dernier en Charente, un pompier a été frappé alors qu’il tentait de secourir un blessé. Le nombre d’agressions est en nette hausse 

Ils ont signé pour secourir la plus grande détresse, les pires accidents… Mais les pompiers, sollicités sur tous les fronts de l’urgence, sont de plus en plus victimes d’agressions ou d’insultes qui finissent par peser sur leur engagement quotidien."...

..."Au congrès national annuel des sapeurs pompiers, qui se tient jusqu’à samedi à Ajaccio, tous les professionnels confirment la hausse de ces agressions d’année en année. 

En 2015 (dernières statistiques officielles), 1 939 pompiers avaient déclaré avoir été victimes d’une agression en intervention, soit 21% de plus qu’en 2014, et 80% de plus qu’en 2009. Le phénomène reste limité: même si le nombre d’agressions a augmenté depuis, cela revenait en 2015 à 4,4 pompiers agressés pour 10 000 interventions, avec de rares blessures sérieuses."...

..."Face à cette situation, de plus en plus de services départementaux d’incendie et de secours (SDIS) forment leurs pompiers à hiérarchiser leurs réactions (se protéger ou secourir d’abord) et à reconnaître et gérer les comportement agressifs, avec des notions de psychiatrie. "C’est une nouvelle compétence qu’on demande aux pompiers, en plus de tout le reste", souligne le capitaine Reniaud."...

2017_10_13_SO_Le_blues_des_pompiers_face_à_la_montée_des_agressions