Sud-Ouest du 2 octobre 2017 

Une journée de prévention au féminin

prévention

Marie Lecourt et l’équipe du service prévention de la clinique mutualiste du Médoc consacrent une journée aux femmes. PH. A. L. 

"L’un des objectifs majeurs de la Maison de la prévention, mise en place au sein de la clinique mutualiste du Médoc à Lesparre, est d’appliquer le principe selon lequel il vaut mieux prévenir que guérir. Aussi, cette prévention cible un public qui a tendance à ne s’inquiéter que lorsque les problèmes de santé sont déjà là. 

Cela explique que le personnel de la structure ait régulièrement été présent ces derniers mois sur les marchés du Médoc ou dans les endroits considérés comme sensibles, afin d’y distribuer renseignements et documentation. Ces interventions ont amené Marie Lecourt, coordinatrice du service prévention, à dresser le constat suivant avec ses collègues : « Il est difficile de capter les femmes par ce type d’interventions. Mais nous pensons qu’elles viendront pour une journée plus générale, où il sera aussi bien question de cosmétiques que d’addictions. » 

D’où l’idée d’organiser lundi prochain 9 octobre, dans des locaux attenants à la clinique, une manifestation spécifique intitulée « Journée prévention au féminin ». 

Espaces confidentiels 

« Nous voulons que ce soit une journée pour les femmes, explique la coordinatrice. Nous visons principalement le public des 16–45 ans, une tranche d’âge qui correspond aux thèmes que nous avons retenus. » 

Ces thèmes sont variés, et concernent aussi bien la santé gynécologique que les addictions en lien avec la nutrition, les violences faites aux femmes, la pollution de l’air dans les habitations, la toxicité éventuelle des produits cosmétiques ou le droit et la sécurité sociale."...

2017_10_02_SO_Polyclinique_de_Lesparre_Une_journée_de_prévention_au_féminin