Sud-Ouest du 22 août 2017 

Incendie de Maillas (40) : plus de 13 hectares détruits

maillas

15 unités en provenance des Landes, de Gironde et du Lot-et-Garonne ont été appelées. FRANCK FERNANDEZ - CELLULE PHOTOS SDIS40 

Il s’agit du troisième feu survenu cette année dans la commune, le plus important. 

Le dernier village des Landes avant la Gironde au nord et le Lot-et-Garonne à l’est a été en proie aux flammes lundi, pendant de longues heures. Un incendie s’est déclaré autour de midi, mobilisant trois unités lot-et-garonnaises, deux unités girondines et dix unités du nord du département pour tenter de maîtriser le sinistre. Ils ont réussi, vers 18 heures, à le fixer à 13,5 ha. Un feu de coupe rase, effectuée au printemps, qui nécessitait toute la nuit l’attention d’une unité de soldats du feu. 

Une ligne électrique au départ du feu ? 

« D’autant que le thermomètre est monté jusqu’à 34 °C aujourd’hui (lundi, NDLR), et il va encore monter demain (mardi). Donc même s’il est éteint, il faut être vigilant, je vais les aider comme je pourrai cette nuit », indiquait lundi soir le maire de Maillas, Jean-Luc Darroman, en finissant de préparer du café pour les pompiers. 

Selon le premier édile, l’incendie a pris à cause d’une ligne électrique. 

C’est le troisième recensé sur sa commune en 2017. « Le premier a brûlé 5 000 mètres carrés au pied d’une maison en février, les propriétaires ont vidé de la cendre encore chaude sur le terrain. Le deuxième a brûlé 3 hectares en avril, à cause d’une machine à couper le bois. Et puis celui-ci, en espérant qu’on arrête là les frais. » 

Heureusement, ces terrains ravagés par les flammes, lundi, ne comptent aucune habitation.