Sud-Ouest du 26 juillet 2017 par Sylvain Cottin 

Il faut sauver les Français de la noyade 

DANGERS Chaque jour d’été, au moins trois personnes meurent accidentellement par noyade en France. Souvent imprudentes, la plupart des victimes ne savent pas bien nager 

il faut sauver

La plage de Labenne-océan, un jour de juillet. Les vagues de l’Atlantique ont leur danger, souvent méconnu. PHOTO P. SALVAT 

Lundi, c’est le corps flottant et le visage plongé dans l’eau que ce touriste angevin aura achevé ses vacances et sa vie sur la plage de Fouras (Charente-Maritime). Le 17 juillet, une autre quinquagénaire n’avait pas eu plus de chance du côté de La Rochelle, tandis qu’une jeune femme était miraculeusement sortie des baïnes à Lacanau. Las, si le bilan des noyades estivales n’a certes pas la même ampleur que celui des accidents de la route, sa tendance n’est pas mieux orientée.

1 Chaque été, plus de 1 200 noyades accidentelles"...

..."Premières victimes, les enfants de moins de six ans et les hommes de plus de soixante-cinq. Si un défaut de surveillance explique généralement l’accident des plus jeunes, la force des courants est pointée chez les 13–24 ans, la chute ou l’épuisement chez leurs parents, et surtout, un problème de santé signalé dans la moitié des cas fatals aux plus de 45 ans.

..."2 Les dangers sous-estimés des vagues atlantiques"...

Deuxième région la plus touchée derrière Paca, l’Aquitaine reste paradoxalement celle où la proportion de décès par noyade est l’une des plus faibles."...

..."3 Le nombre record de piscines privées"...

..."Deux noyades sur dix y sont alors constatées, principalement des enfants mal surveillés et ne sachant pas nager."...

..."4 La moitié des plus de 65 ans ne savent pas nager

..."Quand bien même l’apprentissage de la natation à l’école aura lentement permis d’améliorer les choses depuis le milieu des années 1960, un tiers des plus de 15 ans se déclarent toujours incompétents en la matière, ou bien seulement capables de barboter sur une dizaine de mètres. Et que dire de leurs aînés de 65 ans et plus, dont plus de la moitié ne savent pas nager."...

REPÈRES 

78

Certaines circonstances de noyades sont plus mortelles que d’autres : 78% en cas de malaise cardiaque, 77% pour une hydrocution, 43% si l’on est victime d’une chute, et 41% après avoir consommé de l’alcool. 

65

Les victimes de noyade sont des hommes dans 65% des cas, leur taux de mortalité étant par ailleurs trois fois supérieur à celui des femmes en pareilles circonstances. 

55

Chez les enfants de moins de 13 ans, un défaut de surveillance est à l’origine de 55% des noyades. Le fait de ne pas savoir nager dans 47%. Passé 45 ans, un problème de santé est en cause une fois sur deux. 

19

Sur la seule côte girondine, les secours sont intervenus 463 fois pour des noyades au cours des cinq dernières années. 19 décès ont été constatés.  

2017 07 26 Un français sur 7 ne sait pas nager

2017_07_26_SO_Il_faut_sauver_les_Français_de_la_noyade

2017 07 26 En mer il faut éviter le hors piste