Sud-Ouest du 6 juillet 2017 

Sécheresse en Gironde : la préfecture prend des mesures de restriction d’eau

sécheresse en Gironde

Le lavage des véhicules est interdit jusqu'à nouvel ordre. ILLUSTRATION MICHEL AMAT

Le préfet de la Gironde Pierre Dartout a pris, ce jeudi, des mesures de restriction des usages de l’eau en Gironde  

Certes, il a beaucoup plu ces derniers jours. Mais pas suffisamment pour avoir un impact significatif sur les nappes phréatiques, utilisées pour l’eau potable.  

"La Gironde a connu un déficit pluviométrique exceptionnel durant l’automne et l’hiver. Les pluies de la fin du mois de juin ont permis de faire remonter temporairement les débits des cours d’eau. Certains se trouvaient même dans une situation comparable à un mois d’août", indique un communiqué de la préfecture.  

Des restrictions pour les particuliers  

Pierre Dartout, le préfet de la Gironde, a donc pris des mesures de restriction des usages de l’eau dans le département.  

Il a donc été décidé de restreindre les prélèvements sur le réseau d’eau potable. En clair, il est interdit :  

  • d’arroser les espaces verts publics et privésde laver les voiries et les trottoirs publics les mardis, jeudis, samedis et dimanches matin,  

  • de laver les véhicules en dehors des stations professionnelles jusqu’à nouvel ordre  

  • de nettoyer terrasses et façades qui ne font pas l’objet de travaux.  

Surveillance renforcée  

Par ailleurs, sont interdits les prélèvements sur les cours d’eau des bassins versants suivants : le Deyre, le Glaude, la Barbanne, la Gravouse, le ruisseau de la Grave, le Moron, le Palais (le Ratut), le ruisseau de la Virvée en amont du pont des Planquettes.  

Enfin, la surveillance de l’ensemble des ressources en eau sera renforcée. "Ces mesures permettront d’anticiper de nouveaux épisodes de chaleur qui engendreraient des pointes de consommation d’eau potable", conclut le communiqué.  

Des conseils pour une utilisation économe de l’eau sont disponibles sur Internet.