Sud-Ouest du 24 juin 2017 pour J. Jamet 

Centrale du Blayais : le périmètre de sécurité à 20 km, c’est pour 2018

centrale

La distribution de comprimés d’iode est une des mesures imposées aux populations qui vivent autour de la centrale. ARCHIVES J. J.

"Le Plan particulier d’intervention de la centrale nucléaire du Blayais concernera 90 000 habitants. 

C’est encore un peu le brouillard, mais des précisions ont été apportées jeudi par la préfecture de Gironde sur l’élargissement du PPI, le Plan particulier d’intervention de la centrale nucléaire du Blayais. Lors de l’assemblée générale de la Commission locale d’information nucléaire, la Clin du Blayais, le sous-préfet de Lesparre, Claude Gobin, a indiqué que vraisemblablement ce périmètre aujourd’hui étendu à 10 kilomètres passera à 20 kilomètres d’ici la fin de l’année 2018."...

..."Le Plan particulier d’intervention du Blayais passera ainsi de 23 à 80 communes qui devront toutes se doter d’un Plan communal de sauvegarde (PCS). Le nouveau périmètre s’étendra comme c’est déjà le cas sur les deux rives de l’estuaire et sur les départements de Gironde et de Charente-Maritime."...

..."De 26 000 à 90 000 habitants 

Pour le président de la Clin du Blayais, Alain Renard, la mise en œuvre du nouveau PPI « nécessitera aussi de réfléchir à ce que cela signifie en terme opératoire ». Car en doublant son périmètre, le PPI passe de 26 000 à 90 000 habitants dont il faudra prévoir au mieux une information, au pire un confinement et une évacuation rapide en cas d’accident nucléaire."

2017_06_24_SO_Centrale_du_Blayais_le_périmètre_de_sécurité_à_20_km_c'est_pour_2018