Sud-Ouest du 24 avril 2017 par Fl. M. 

Gironde : après le feu, le Médoc sous surveillance

après le feu Photo J. Lestage

200 pompiers étaient encore en surveillance dimanche.

"Les pompiers restent en surveillance et l’enquête des gendarmes se poursuit pour déterminer la cause du sinistre.  

C’est peu de dire que la pluie annoncée pour demain est attendue avec impatience. Elle devrait permettre de noyer les dernières fumerolles et sera un barrage des plus efficaces contre les reprises de feu. Après le gigantesque incendie qui a ravagé plus de 1 100 hectares de pinèdes entre Cissac-Médoc et Hourtin, jeudi et vendredi (lire nos éditions précédentes), 200 sapeurs pompiers et une trentaine d’engins sont restés en surveillance hier.  

« Plusieurs jours pourraient être nécessaires pour déclarer le feu définitivement éteint. Même si le vent a beaucoup faibli, quelques bourrasques ont attisé braises et fumerolles qui ont repris de la vigueur. La présence des pompiers en surveillance n’a cependant laissé aucune chance aux reprises de feu."...

..."Départs de feux 

Reste que tout départ de feu est pris avec sérieux par les autorités et les sapeurs pompiers, sur la brèche depuis jeudi. À 5 h 15 hier, un feu a pris dans les casiers du centre d’enfouissement des déchets à Naujac et a été vite circonscrit à deux tas de déchets. La veille à 18 h 40, 1 000 mètres carrés ont brûlé route de Sarton à Hostens et deux à trois hectares ont été ravagés par les flammes à Reignac au lieu-dit Les Cabanes. À chaque fois, les Canadair ont apporté un appui aérien déterminant aux sapeurs pompiers intervenant et se déployant en nombre au sol."...

2017_04_24_SO_Gironde_après_le_feu_le_Médoc_sous_surveillance 

Sud-Ouest du 24 avril 2017 par M. F. 

80 pompiers charentais ont lutté contre le feu dans le Médoc

80 pompiers Photo C. Levain

Hier à 15 heures, la troisième relève prenait la route. 

"Une équipe est partie jeudi soir. Trois autres ont suivi vendredi, samedi et hier.  

Quatre camions de feu de forêt, un véhicule de commandement et un véhicule logistique, et 20 spécialistes de feux de forêt sont partis jeudi soir de Charente en renfort des pompiers girondins sur l’incendie de Cissac-Médoc."...

..."Les renforts charentais se cantonnent à un groupe de 20 hommes par relève afin de ne pas déstabiliser les effectifs dans les casernes du département mais surtout parce que la Charente est placée depuis vendredi en risque sévère feux de forêt en raison des conditions météorologiques."

2017_04_24_SO_80_pompiers_charentais_ont_lutté_contre_le_feu_dans_le_Médoc

Sud-Ouest du 22 avril 2017 par M. F. 

Incendie à Cissac-Médoc (33) : les pompiers charentais mobilisés jusqu’à lundi

charentais Photo C. Levain

Le capitaine Christophe Montignac, chef de la caserne de Saint-Séverin, est le chef de groupe de la relève partie dimanche après-midi. Il donne ses consignes. 

"Quatre-vingt pompiers ont rejoint leurs homologues girondins pour lutter contre le feu de Cissac-Médoc. Un nouveau départ s’est tenu à 15 heures dimanche"...

2017_04_22_SO_Incendie_à_Cissac_Médoc_33_Les_pompiers_charentais_mobilisés_jusqu'à_lundi