Sud-Ouest du 16 janvier 2017 

Dordogne : Volontaires : la campagne vous réclame

Volontaire la campagne vous réclame Photo J.-C. Soulanet

Le Sdis 24 ambitionne de passer de 1 370 à 1 500 volontaires d’ici 2020.

"Une dizaine de centres d’incendie et de secours en Dordogne souffrent d’un manque d’effectifs.

Cela ressemble à un sketch de Coluche. En matière d’accès au secours, que l’on vive à Périgueux, Bergerac, Saint-Astier, Terrasson ou Saint-Aubin-de-Cadelech, nous sommes tous égaux. Mais si on vit à Saint-Aubin-de-Cadelech, ce sera vachement plus dur. « Les années passent et se ressemblent. J’ai l’impression qu’on nous entend, mais qu’on ne nous écoute pas », a eu l’occasion de regretter le lieutenant Éric Dewaele le mois dernier, lors de la Sainte-Barbe. Chef du centre de secours d’Eymet, il évoquait les difficultés à constituer, là comme ailleurs dans le département, un réservoir de volontaires. Conséquence : en 2016 sur le secteur d’Eymet, 63 demandes n’ont pas pu être traitées, contre 20 l’année d’avant. Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas eu d’interventions. Mais qu’il a fallu mobiliser des secouristes de centres plus éloignés, Lalinde notamment."...

..."Une mécanique d’un implacable cynisme s’installe : plus un territoire est vieillissant et privé de tissu industriel, moins l’on y trouve d’hommes et de femmes pour revêtir l’uniforme. Élémentaire, mais problématique. « Il arrive qu’un centre se retrouve avec un seul pompier disponible. Il faut alors solliciter deux autres centres pour constituer un équipage », raconte un membre du corps départemental."...

..."« Qu’arriverait-il, si une urgence se déclenchait au même moment et qu’on se retrouvait incapable d’intervenir parce qu’on est mobilisé sur de la bobologie ? »"...

2017_01_16_SO_Volontaires_la_campagne_vous_réclame