Sud-Ouest du 28 décembre 2016 par Jean-Michel Le Blanc 

Les 27 et 28 décembre 1999, la tempête Martin ravageait la Gironde

les 27 et 28 décembre Photo Archives "SO"

La tempête Martin a abattu 20 millions de mètres cubes d’arbres en Gironde.

Dans la nuit du 27 au 28 décembre 1999, Martin frappait durement le Sud-Ouest et en particulier la Gironde, provoquant la mort de deux personnes et détruisant une grande partie de son massif forestier 

Le 26 décembre 1999, la tempête Lothar secoue la France, particulièrement le Nord. Le Sud-Ouest est relativement épargné. Mais le répit ne dure que quelques heures. Dans la nuit du lundi 27 au mardi 28 décembre 1999, une seconde tempête, cette fois-ci dénommée Martin, se déchaîne à son tour sur la région, provoquant des dégâts considérables. 

198 km/heure sur l’île d’Oléron 

Dans la ville de Bordeaux, le vent souffle à 144 km/h, il atteint 173 km/h au Cap-Ferret, et son record est enregistré un peu plus au nord, dans l’île d’Oléron, avec 198 km/h. 

La une du journal « Sud Ouest » du 28 décembre 1999 met l’accent sur l’aspect meurtrier de la tempête : « Tués par les rafales ». Le bilan est en effet sinistre : 13 morts et 3 disparus en Charente-Maritime, 6 morts en Charente, un dans les Landes, deux en Gironde et deux en Dordogne.