Sud-Ouest du 24 novembre 2016 

Incident nucléaire simulé 

BLAYAIS Un exercice pour tester la réactivité des autorités en cas d’accident est en cours depuis hier 

Un incident nucléaire simulé 

"Les autorités ne pouvaient choisir meilleur moment pour réaliser un test du dispositif d’alerte et de sécurité du Centre national de production d’électricité (CNPE) du Blayais, hier, au moment où Pierre-Franck Chevet, président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), faisait part de sa préoccupation (interview dans « Le Figaro » d’hier) concernant l’état des centrales en France. Les projecteurs de l’actualité sont donc braqués sur ces équipements, dont celui du Blayais, où se déroule un exercice de simulation d’incident, qui a commencé hier matin et doit se poursuivre jusqu’à ce jeudi. 

L’exercice vise à tester le dispositif d’alerte et l’organisation des autorités, depuis l’échelon local de la centrale, à Blaye, jusqu’au niveau national (Autorité de sûreté nucléaire, ministères concernés, etc.), à Paris, si un incident nucléaire se produit. « Nous voulons tester plusieurs points. Notre capacité à réagir vite, en montant un COD (NDLR : Centre opérationnel départemental), mais aussi la liaison avec la centrale, la capacité de prise en compte de l’incident auprès des plus hautes autorités, et enfin l’information des maires dans le rayon de 10 km du périmètre particulier d’intervention, autour de la centrale », détaille le préfet, Pierre Dartout."...  

2016_11_24_SO_Un_incident_nucléaire_simulé

2016_11_25_SO_Le_scénario_catastrophe