Sud-Ouest du 1er octobre 2016 

Plus de noyades en septembre 

LITTORAL C’est une saison estivale marquée par une chaleur écrasante avec des températures flirtant parfois avec les 40 degrés en juillet, août et septembre. Un été où l’eau fut très recherchée. Sur les plages du littoral, il a fallu jouer des coudes pour étirer sa serviette. Quant aux piscinistes, ils n’ont jamais autant travaillé. Mais qui dit chaleur et baignade dit risque de noyade. Au cours de ces quatre derniers mois, le département déplore huit décès. Lors de l’été 2015, il y en avait eu dix, dont sept en mer, deux en piscine et un en rivière. À l’heure du bilan, c’est le mois de septembre et sa vague de chaleur persistante qui a été le plus terrible avec cinq victimes. Les drames se sont succédés en quelques jours. La série noire commence dans le Médoc. Le 4 septembre, un Bordelais de 49 ans s’est noyé au Porge, emporté par une baïne sur une plage non surveillée.