Sud-Ouest du 22 juillet 2016 

Plages de Gironde : les CRS resteront finalement jusqu’au 29 août

plages de gironde Photo Archives J. Lestage

Une semaine de surveillance supplémentaire. 

Leur mission devait se terminer le 22 août. Ils resteront finalement une semaine de plus.

Les élus comme Laurent Peyrondet, maire de Lacanau, l'espéraient : les maîtres-nageurs-sauveteurs CRS (NS-CRS) seront finalement présents aux différents postes de surveillance des plages girondines et médocaines jusqu'au 29 août inclus, comme l'a décidé le ministère de l'Intérieur. 

Leur mission devait initialement se terminer le 22 août mais, face à l'appel des syndicats de police, la décision a été prise de prolonger leur action. « Le littoral fait face à une grosse affluence l'été, nous ne pouvions pas nous permettre de sécuriser la population à moitié. Nous sommes revenus à des dates plus cohérentes », se satisfaisait Cyril Lambert, référent national NS-CRS au syndicat de police Unsa.

Sud-Ouest du 21 juillet 2016 

La présence de CRS armés sur les plages de Gironde pose question

la présence de CRS Photo C. Petit/SO

L’arme des maîtres-nageurs-sauveteurs CRS est discrètement rangée dans un sac banane

"L’idée de savoir des CRS armés sur les plages divise les élus et les touristes dans le Médoc .  

Au lendemain du 13 juin et du double assassinat d'un policier et de sa compagne par un djihadiste à leur domicile de Magnanville (Yvelines), décision avait été prise d'équiper d'une arme de service les maîtres-nageurs-sauveteurs CRS présents sur les plages de France. Objectif : permettre à ces professionnels de l'intervention en mer de répondre à une attaque armée sur les sites prisés par les touristes. 

Hier, presque une semaine jour pour jour après l'attentat de Nice, qui a fait 84 morts, leur arrivée sur les plages girondines a pris tout son sens."...

..."La crainte de l'accident 

En visite au poste central hier matin, le maire de Lacanau, Laurent Peyrondet, s'est dit « réconforté par la présence de professionnels formés au maniement des armes. L'état d'urgence se concentre en général sur les villes. Une station comme Lacanau accueille jusqu'à 100 000 visiteurs en été : c'est un plus d'avoir cette sécurité. » L'édile espère pouvoir bénéficier de leur présence jusqu'au 31 août, tandis qu'une équipe sentinelle de 30 militaires pourrait compléter la sécurité des plages girondines dans les prochains jours."...

2016_07_21_SO_La_présence_de_CRS_armés_sur_les_plages_de_Gironde_pose_question