Sud-Ouest du 23 février 2016 

Détecteur de fumée : trop d'interventions pour rien selon les pompiers

détecteur de fumée Photo d'ilustration "Sud-Ouest"

Les détecteurs de fumées sont obligatoires depuis le 1er janvier.

Le service départemental d’incendie du Lot-et-Garonne déplore l’envoi inutile de secours suite au déclenchement inopiné de ces appareils, parfois en fin de vie

Depuis le 1er janvier, date à laquelle il convient de disposer d'un détecteur autonome avertisseur de fumée (Daaf), le Service départemental d'incendie et de secours de Lot-et-Garonne (Sdis 47) recense une dizaine d'appels et donc d'interventions… pour rien. En cause, les piles ou des batteries défaillantes, voire en fin de vie. Dès lors, l'engin émet un son indiquant le dysfonctionnement de l'appareil, bien différent de celui signalant la présence de fumée, et de début d'incendie.  

« Avant d'appeler les sapeurs-pompiers, il convient avant tout de s'assurer de la présence de fumées ou de flammes, précise le lieutenant-colonel Xavier Pergaud, chef du groupement territorial Sud-Est du Sdis 47. » Tout appel de demande de secours implique immédiatement l'envoi sur place de « deux engins incendie, une grande échelle et un véhicule de commandement, soit 16 personnes mobilisées », précise le sapeur-pompier."...

..."Il est à noter que dans les pays où les détecteurs de fumée sont obligatoires, le nombre de décès a diminué de 50 %."

2016_02_23_SO_Détecteur_de_fumée_Trop_d'interventions_pour_rien_selon_les_pompiers

détecteur de fumée 1 Photo AFP Philippe Huguen