Sud-Ouest du 15 décembre 2015 

Charente-Maritime : les pompiers ont besoin d’argent 

Il faut changer les uniformes des pompiers (1 million d’euros !), les missions se multiplient… Le Sdis réclame une rallonge

Charente-Maritime les pompiers ont besoin d'argent Photo Archives X. Léoty

Tous les uniformes des pompiers doivent être changés.

..."La facture est salée  

Les salaires des pompiers, en raison de leur vieillissement, augmentent mécaniquement. Les véhicules, de plus en plus sophistiqués, sont aussi de plus en plus onéreux. Plus extravagant, les uniformes de tous les pompiers doivent être changés. C'est une directive nationale. Et la facture est salée : 1 million d'euros. Enfin, les pompiers sont souvent sollicités par le « 15 », ce qui les empêche de se recentrer sur les missions qui leur incombent naturellement.  

Alors, pour faire face, le Sdis a réclamé une rallonge de fonctionnement de 950 000 euros. Le Département va en accorder 200 000. Jean-Pierre Tallieu est certain que ce sera insuffisant, d'autant qu'il aimerait recruter et que c'est impossible."...

2015_12_15_SO_Charente_Maritime_Les_pompiers_ont_besoin_d'argent

Sud-Ouest du 14 décembre 2015 

Pompiers de Dax : « Gagner du temps pour être plus efficace » 

Rencontre avec le commandant Grégoire Journé, à la tête du centre de secours des sapeurs-pompiers.

Pompiers de Dax Photo I? Louvier/SO

Un important et minutieux travail de mise à jour de la cartographie du territoire a été fait pour fournir un soutien précieux aux sapeurs-pompiers du commandant Journé.

..."« Sud Ouest ». Quel est le bilan de l'année écoulée pour le centre de secours de l'agglomération ?  

Commandant Grégoire Journé. On peut noter une activité courante qui augmente. Cela est lié à la belle saison que nous avons eue, de la fréquentation estivale ainsi que de la sécheresse qui a causé quelques feux de forêts. Nous en sommes à environ 5 000 sorties dans l'agglomération, avec comme à chaque fois plus de 80 % de secours à personne et moins de 10 % d'incendie. Vu que nous sommes le dernier service public à répondre dans la minute 24 heures sur 24, certains ont en revanche un peu tendance à nous solliciter pour de l'assistance à personne ; cela nous complique la chose pour gérer les réelles urgences."...

..."Qu'en est-il des effectifs ? Êtes-vous en manque de volontaires ? 

Entre le centre de Dax et celui de Saint-Paul-lès-Dax, les effectifs sont stabilisés, avec une trentaine de pompiers professionnels et 80 volontaires. On espère bien quelques rentrées de volontaires à Saint-Paul mais il n'y a pas de réelle problématique. Ce qui peut poser problème, c'est la durée d'engagement des pompiers volontaires. C'est un réel engagement citoyen, avec des semaines entre 90 et 100 heures d'astreinte : ni un travail ni un loisir. Certains ont parfois du mal à percevoir la profondeur et la force de cet engagement, d'autant qu'il faut du temps pour se former et devenir bon"...

..."Justement, les nouvelles technologies changent-elles le quotidien des pompiers ? 

L'idée principale est de gagner du temps pour être encore plus efficace."... 

..."Chez les pompiers, une révolution numérique est en cours. 

Quelle est-elle ? 

Nous avons fait un gros travail sur la cartographie. Il s'agit d'être le plus à jour possible pour, là encore, gagner en efficacité : savoir où sont les points d'eau, les bâtiments à risque, etc. Avec une transmission sur GPS et tablette qui facilite le travail des pompiers. Nous en sommes à des phases de tests, avec un véhicule de transmission informatique qui doit nous permettre de sécuriser tout ça avec notre propre réseau. Nous avons aussi été choisis comme centre d'expérimentation pour un système de gestion individuelle des effectifs. Il nous permet de savoir en temps réel quels sont les personnels et le matériel disponibles.

2015_12_14_SO_Pompiers_de_Dax_Gagner_du_temps_pour_être_plus_efficace